Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

3 articles avec pour enfants

La tête dans le bocal

Publié le par anne au pays des girafes

J'ai eu une commande qui m'a ramenée aux origines du Pays des Girafes, quand je faisais du petit mobilier pour enfants plein de poules et de moutons ayant l'air d'avoir consommé des trucs. Il s'agissait de faire une chaise, mais avec un chat. J'avais des modèles avec des souris, des moutons, des poules, 

La tête dans le bocal

mais pas de chats, et pour une raison très pratique: cou fin, oreilles pointues, moustaches, tous ces éléments rendaient à la fois le dossier fragile et susceptible de blesser l'utilisateur. J'ai dû passer par une histoire à peine tirée par les cheveux pour proposer un chat tout en rondeurs. J'ai d'abord essayé le groupe, puis un chat amateur de poisson qui aurait coincé sa tête dans un aquarium, l'option finalement choisie.

La tête dans le bocal

Et voilà le bidule:

La tête dans le bocal
La tête dans le bocal
La tête dans le bocal
La tête dans le bocal
La tête dans le bocal
La tête dans le bocal
La tête dans le bocal

Publié dans pour enfants

Partager cet article

Repost 0

nostalgique des poules

Publié le par anne au pays des girafes

Parce que si j'intitule cet article "canal historique", je n'ose pas imaginer qui va arriver sur cette page après une recherche google, et la déception qui pourrait s'ensuivre...
décembre 2009 110 copydecembre-2009-108-copy.jpg

decembre-2009-106-copy.jpg
Voilà des pièces qu'on m'a commandées pour noël, et c'est avec plaisir que j'ai retrouvé cet univers de mes débuts. En 2003 je me suis tournée vers la revalorisation de meubles et les papiers népalais en partie parce que je ressentais une certaine lassitude à faire encore et encore les mêmes objets et les mêmes bestioles, que j'avais besoin de me surprendre et d'expérimenter dans d'autres domaines. Mais aujourd'hui il s'agit de commandes ponctuelles, et je constate que mon trait est plus libre, plus léger, j'ai retrouvé un plaisir que je croyais perdu.
jamais sans ma poule
la bienveillance de Frank

Publié dans création, pour enfants

Partager cet article

Repost 0

Mon travail, je m'assieds dessus!

Publié le par anne au pays des girafes

Et en passant, une petite anecdote qui n'a (presque) rien à voir. À Kim Novak qui demandait à Alfred Hitchcock, sur le tournage de "Vertigo", d'avoir un peu plus de considération pour son talent, celui-ci lui répondit "votre talent, vous êtes assise dessus"...
Tout ça parce que ces dernières semaines je suis revenue à mes premiers bricolages, noël aidant on me demande des choses pour les enfants. Dont une chaise (en réalité une chaise et la table qui va avec, mais j'ai ENCORE oublié de prendre des photos...).
La première fois qu'on m'a demandé de faire une chaise, j'ai d'abord dit "oui", avant de me demander "mais comment on fait ça, une chaise?".
C'est vrai, ça a l'air tellement simple qu'on n'y pense jamais. On s'assied dessus. Mais (quand on y pense) on voit un objet fini et pas un assemblage. Des montants verticaux, une assise, un dossier. Effectivement c'est très simple! Et ça ne demande même pas un outillage très spécifique: une scie sauteuse, une perceuse, un foret de 8, et, quand même un petit truc spécial dont je ne connais pas le nom mais qui sert à marquer le bois pour avoir des ajustements bien alignés:
                                                manu torse nu 011

gotainer 004 copy
manu torse nu 012 copymanu torse nu 015 copy
Et avec 1 plateau horizontal, 1 plateau vertical, 4 montants verticaux, 4 barreaux, 4 montants horizontaux, 8 trous de 18mm de diamètre, 32 trous de 8mm de diamètre et 16 chevilles judicieusement disposés, on peut faire une chaise! Quand j'ai commencé, je tenais à ce que mes barreaux de chaises soient de section carrée, je trouvais que c'étais plus joli. Mais après une centaine de trous carrés faits au ciseau à bois, j'ai renoncé et suis devenue plus pragmatique. Un trou rond ça se fait en quelques secondes, et personne ne voit la différence sauf moi!
Quand on achète un meuble Ikéa les trous sont faits, il suffit juste de trouver quel bout va dans quel trou. Et bien ici, la difficulté est de faire les perçages et que tout s'ajuste bien. C'est à dire: des trous bien perpendiculaires et bien face à face (c'est à ça que sert le petit truc pointu dont je ne connais pas le nom). C'est véritablement la seule difficulté: être précis et rigoureux, sachant que la moindre approximation se répercutera toujours sur l'ensemble de la pièce. Ensuite, on insère les chevilles avec un peu de colle à bois, on assemble les différentes pièces, on s'aide d'une équerre et d'un niveau à bulle afin de vérifier que tout est bien en place, et on serre le tout avec une sangle. Quand, comme sur mon modèle, il y a plusieurs couleurs, il est préférable de peindre avant assemblage. Ici, la structure est peinte, puis assemblée. Les plateau et dossier sont vissés et collés nus, les trous des vis sont bouchés à la pâte à bois, poncés puis peints.
novembre 2009 393 copy
Et hop!

Publié dans bricolage, pour enfants

Partager cet article

Repost 0