Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Une autre boite à lumière

Publié le par anne au pays des girafes

 

Où, pour une fois je n'ai rien d'autre à dire que "regarde".

 

lumiere 1120

lumiere 1123

lumiere 1105

Publié dans création

Partager cet article

Repost 0

C'est un peu rose, non?

Publié le par anne au pays des girafes

Il y avait chez moi ce fauteuil, trouvé dans la rue il y a presque 10 ans. Un fauteuil épatant, avec une ligne qui évoquait la fin des années 50, et qui surtout était terriblement confortable. La face sombre de cette histoire, c'est que mes chats en avaient fait leur exutoire, leur souffre-douleur, leur arbre-à-chat... Sachant que l'un d'eux se prend pour Richard III, le combat pour la préservation du fauteuil était perdu d'avance. Ces dernières années le fauteuil était recouvert d'une couverture violette à poils longs, d'où dépassait des lambeaux de skaï vert. Conséquence de ces lambeaux, la mousse de latex soumise à la lumière du jour séchait, durcissait, tombait en poussière. Mais tout ça, c'est du passé. Il y a quelques semaines, en allant acheter du papier népalais j'ai craqué pour un faux cuir d'autruche rose (pour les particuliers, se trouve ) et je me suis décidée à sauver ce qu'il restait de mon joli fauteuil. Mais le sujet n'est pas tant ici mes nouvelles compétences en réfection de siège qu'au contraire le constat que ça n'est pas mon métier. Heureusement, je l'ai fait pour mon usage personnel.

travail 1025 copy

Pendant des années lorsque je montrais mon travail sur des expos de créateurs j'entendais régulièrement cette phrase, devant ma production comme celle des autres exposants. Un couple passait, la femme se penchait doucement sur le côté et murmurait à l'oreille de son homme "tu me feras la même chose". Pas comme une question mais une certitude. Et à la fois ça m'agaçait profondément et ça me faisait beaucoup rire aussi. Parce que dans les faits, pour faire ce que je fais il suffit d'avoir envie. D'avoir suffisamment envie. On a tous deux mains, des yeux, un minimum de bon sens. Mais pour arriver à ce que j'obtiens il m'a fallu beaucoup de temps, d'expérimentations, tester différents produits, voir comment ils vieillissent, voir comment ils réagissent aux UV, quelle dilution pour quel résultat. Savoir où acheter les produits qui me conviennent, le plus souvent chez des grossistes pour rester compétitive. Tout ça indépendamment de la création, le "tu me feras la même chose" impliquant de copier. Ce qui est mal du point de vue des droits d'auteur mais contre lequel je ne peux rien. Et donc depuis dix ans je me désolais pour mon fauteuil et m'arrêtais parfois devant les vitrines de boutiques / ateliers de réfection de sièges. Et cet été je me suis penchée sur le côté et j'ai murmuré à mon oreille "tu me fais la même chose". Bref, au final il m'aura fallu un peu plus de deux semaines (et 55 épisodes de "Lost"), pas mal d'argent et beaucoup de temps passé à défaire pour refaire. Je ne suis pas non plus certaine d'avoir choisi les meilleurs matériaux. J'aime beaucoup mon nouveau fauteuil, mais je ne me conseillerais pas pour refaire le votre. Il faudrait que j'aie l'occasion d'en travailler quatre ou cinq autres, au minimum, avant de pouvoir oser penser que je sais ce que je fais. Ça m'apprendra à vouloir me passer d'un professionnel.

travail-1026-copy-copie-2.jpgMais peu importe, puisque les chats ont repris leurs bonnes vieilles habitudes.

Publié dans bricolage

Partager cet article

Repost 0