Le goût des autres

Publié le par anne au pays des girafes

Au départ il y deux chaises trouvées dans un garage à l'île d'Oleron. D'emblée je les trouve magnifiques, je sonde un peu la propriétaire - elles sont oubliées dans ce garage depuis des années, peut être que je peux l'en débarrasser. Mais non, elle y tient mais s'intéresse à ce que je pourrais en faire pour qu'elle ait envie de les remettre en service.

Au premier regard j'ai imaginé quelque chose d'exubérant, des couleurs, des motifs psychédéliques, du Swinging London, mais ça n'est pas ce qu'on me demande alors je ravale ma frustration. La plupart du temps quand on me demande un travail c'est en connaissance de cause, là je dois m'adapter à un client qui au départ n'a rien demandé. J'avoue, j'ai ramé.

Je savais qu'il faudrait que je reste dans des couleurs automnales, "naturelles". J'ai d'abord trouvé des tissus - dès le départ j'avais envie de faire deux chaises différentes, des déclinaisons d'un même style mais qu'au moins je m'amuse.

Le goût des autres

Là je suis obligée de l'accepter, ce sera marron, marron et marron. Mais avec beaucoup de scalpel

Le goût des autres
Le goût des autres
Le goût des autres

Même si finalement je me suis bien amusée, impossible de faire une photo potable.Tant pis.

Le goût des autres
Le goût des autres
Le goût des autres
Le goût des autres
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article